Expériences et conseils

Un sac plastique pour enfiler sa combinaison:

astuce-sachet-plastique

Un sac plastique enfilé aux pieds ou aux mains facilite la mise en place de la combinaison de plongée. Elle glisse plus facilement sur le plastique que sur la peau. Une fois, le sac se retire sans problème.

Pour les hommes, un rasage le soir:

Pour les hommes il est souvent désagréable d’enfiler sa cagoule de combinaison après le rasage du matin. En frottant c’est irritant. Le truc est simple, soyez prévoyant et rasez-vous plutôt le soir avant de vous coucher.

Eviter les gouttes d’eau sur le hublot du caisson étanche:

Pour éviter les gouttes d’eau sur le hublot du caisson étanche, coupez une pomme de terre en deux et frottez un quartier sur la vitre. Les gouttes ne tiendront pas sur l’amidon. Ou alors utilisez un spray du style RainX pour les visières de casque de moto.

Pas de condensation sur le hublot du caisson étanche:

Pour éviter la condensation qui se forme sur les parties en verre du caisson lors de la mise à l’eau lors d’une grosse différence de température entre l’intérieur du caisson et l’eau, placez votre caisson dans un seau d’eau sur le bateau avant la plongée. Il y a bien souvent un seau sur le bateau pour rincer les masques avant le départ de la plongée.

Le bloc équipé c’est sur le dos :

Ne transportez plus le bloc équipé (phare, plombs, …) à bout de bras pour aller au bateau. A la longue, on finit par avoir quelques douleurs dans le bas du dos, enfilez-le sur le dos et déposez-le ensuite sur le bateau. Cela parait plus fastidieux au départ mais le dos vous dira merci.

Un direct système qui se coince :

Il peut arriver pour différentes raisons que le direct système se coince et gonfle en continu votre stab. Cela aura pour effet de vous entrainer vers le haut même si la purge finira par ce déclencher pour évacuer le surplus de volume. Il convient de débrancher immédiatement le raccord HP (Haute Pression) fixé au direct système et/ou de s’accrocher au relief si c’est possible pour stabiliser la situation. Dans le cas contraire, vous serez propulsé vers la surface…

Vous pouvez tester que vous arrivez à débrancher le raccord de votre stab avant vos plongées.

Vérifier son octopus :

On prend vite l’habitude de mettre en place son matériel sur le bloc sans vérifier le bon fonctionnement de son détendeur de secours (l’octopus) avant de plonger. Il serait malheureux de se rendre compte qu’il fuit ou qu’il n’est pas fonctionnel au moment ou on en a besoin. D’autant qu’inutilisé et pendant à la stab, du sable ou des particules peuvent se coincer sous la membrane au fil des plongées.

Testez votre octopus également en profondeur, une petite fuite en surface ne s’améliorera pas avec la profondeur.

La sécurité avant tout :  essayez de plonger dans la courbe de sécurité 

Pour une plongée au-delà de 30m, un bloc de 15l s’impose
A 40m, on remonte à 100b ou après 15min ou à la première minute d’un palier à 6m
Entre 30 et 40m, on remonte à 70b
A 20m on remonte avant les 50b

NOTA :  le palier de sécurité de 3 mn est recommandé même s’il n’y a pas de palier au regard des tables ou voir ordinateurs.

Attention : la remontée entre la zone des 3 mètres et  la surface doit être très lente 1/2 minute.

 

th

la-courbe-de-securite-en-plongee-sous-2016

th-2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>